Oct. 3, 2021

Au premier regard - Making-of // VOTE pour le PRIX DU PUBLIC !

Au premier regard - Making-of // VOTE pour le PRIX DU PUBLIC !

⬇️⬇️⬇️ Je vous explique tout ! 😊
Cher·es auditeur·ices j'ai besoin de vous !!! Votez pour Colette pour le Prix du Public !
👉 ICI > https://fr.surveymonkey.com/r/PPF2021 < 👈 (1 vote par e-mail)

A l'occasion de la sélection de l'épisode "Au premie...


⬇️⬇️⬇️ Je vous explique tout ! 😊

Cher·es auditeur·ices j'ai besoin de vous !!! Votez pour Colette pour le Prix du Public !

👉 ICI > https://fr.surveymonkey.com/r/PPF2021 < 👈 (1 vote par e-mail)


A l'occasion de la sélection de l'épisode "Au premier regard" dans la catégorie Meilleure Musique Originale, on s'est retrouvé avec Etienne, le compositeur / batteur, pour discuter de la fabrication de l'épisode ! Bonne écoute.


Colette se confesse recevant le Prix du Public serait une mise en lumière sur une sexualité libérée sans tabou ni jugement ! Cela permettrait de financer différents contenus que les plus utilisés aujourd'hui et de pointer l'importance de communiquer sur les désirs variés de chacun·e, avec amusement et bienveillance !


Le Paris Podcast Festival est le seul festival en France donnant notoriété et reconnaissance aux créateurs de contenus audio. Créatrice de contenu érotique, malgré la mise en scène léchée et les envies innovatrices que je propose, je subis les contraintes liées aux préjugés que l'on peut attribuer au divertissement autour de la sexualité.

🏆 Le Prix du Public, ça veut dire beaucoup pour moi :

- Votre soutien qui m'est essentiel pour continuer cette activité qui me prends un temps fou à produire du contenu de qualité.

- Décrocher des subventions et attirer l'attention des grandes chaînes de diffusion.

- Accroître ma visibilité et ma notoriété auprès des acteurs phares du milieu professionnel. Des nouvelles rencontres pour des projets toujours plus chauds, encore plus beaux !

💖 Cher·es auditeur·ices. Je compte sur vous pour m'aider à faire vivre Colette se confesse le plus longtemps possible. Merci 




Chaleureusement,

Colette