Je suis une femme libre, tout m'est permis

Ecrit par

Colette Williams

Auteure, réalisatrice et interprète, Colette Williams crée les histoires coquines de Colette se Confesse après une rupture amoureuse dans le but d'éveiller les idées à explorer sur l’amour, la sexualité, et leur fusion.

16/1/2024

Libertinage en free-solo

Coucou, c’est Colette

Aujourd’hui, je partage avec toi ce que j’ai découvert en œuvrant seule en milieu libertin.

Temps de lecture : 5 min

Au menu :

  • Je décide
  • La magie de la femme Licorne 🦄
  • Conseils pour libertines seules et célibataires
  • Savoir-être avec les "vieux pervers"
  • Nouvel épisode Coco & Marguerite "Comment rendre le consentement sexy"

Je décide de ce qui est digne pour moi

Les désirs irrationnels, égoïstes et brûlants ont été très longtemps une expression de soi réservée aux hommes. Demandez aux Beatles comment ils se sentaient dans les années 50 après un concert à entendre hurler d’excitation leur public féminin. Les médias et la société avaient été outrés, ces femelles avaient été qualifiées d’hystériques.

La prochaine fois qu’un mec grognera salement d’envie dans mon oreille, on verra bien comment il le prend si je le qualifie pareillement.

Virginie Despentes dans « King Kong Théorie » déclare : « C’est le contrôle exercé sur nous qui est violent, cette faculté de décider à notre place, ce qui est digne et ce qui ne l’est pas. »

M’amuser et jouir comme j’en ai envie en tant que femme seule célibataire a été sans doute ma plus grande source d’empowerment jamais acquise.

Seule ET célibataire. Il me semble important de le spécifier, car il est tout à fait possible de libertiner en individuelle tout en étant en couple.Le bonheur d'exprimer ses désirs et d'être heureux en relationColette se Confesse

La femme licorne 🦄

J’ai découvert il y a très peu de temps que l’on employait le terme « licorne » dans le milieu de la Start-up Nation.

Dans le business, une licorne est une start-up, non cotée en bourse, valorisée à plus d’un milliard de dollars. Lorsque l’on parle de « valorisation » ici, il s’agit de la valeur estimée lors de la levée de fonds, à ne pas confondre avec le chiffre d’affaires ou le bénéfice.

Bon, ce n’est pas BFM TV ici, ni je suis experte sur ce sujet, mais grosso modo dans le monde de la Tech, une « licorne » c’est le Graal du développement de la start-up ! Car seulement 0,1 % des entreprises semblent réussir à faire passer de quelque chose de lointain et de compliqué à quelque chose de magique.

J’ai compris le rapprochement qu’il n’y a que très peu de temps.

Le surnom de « Femme Licorne » m’avait été immédiatement attribué à mon arrivée dans le libertinage. Lors des échanges noués d’humour et de détente after sex avec des nouveaux amis, on m’expliquait la rareté et la convoitise de la Femme Licorne.

Entre les nombreux couples, les variantes relationnelles et les hommes seuls s’invitent des femmes seules et célibataires. Signifiant qu’elles ne sont pas en relation et qu’elles sont venues en soirée libertine non accompagnée. Des femmes ayant un penchant sincère pour une sexualité non genrée, que l’on peut qualifier bisexuelle (long débat autour de la définition de ce terme, à savoir devrait-on y inclure la notion de sentiments ou non ?).

Entre autres, la femme licorne n’a pas de comptes à rendre à personne et aime autant se lier de complicité avec le sexe masculin qu’avec le sexe féminin.

Expérimentant seule d’un·e partenaire à un·e autre, elle n’a pas peur de vexer ni de blesser son/sa partenaire, comme je l’ai souvent vu avec les couples en échangisme lors de leur première fois. Le malaise vient souvent d’abord d’être vu par son amoureux.se plutôt que l’acte à part entière.

La femme licorne rentre chez elle à tout moment, mais aussi elle décide éternellement de combler sa propre satiété et d’arrêter la dernière si elle le souhaite, sans crainte de jugement.

On l’envie, des hommes comme femmes. Tous veulent goûter au goût de sa liberté.

Quelques conseils pour libertine seule et célibataire :

  • N’oublie pas que les participant·es présent·es sont à ton écoute et ton bonheur fera le leur.
  • Les hommes seuls ont souvent peur, tu seras globalement draguée d’abord par des couples, plus précisément approchée par la femme, car c’est parfois plus simple pour elle d’initier un rapport de confiance. Les hommes en couple ont plus confiance en eux (cela demande du courage de libertines en tant qu’homme seul et d’accepter de se prendre des râteaux tout nu) donc sont souvent moins maladroits, mais garde en tête que pour la santé de son couple c’est cool de créer une complicité avec sa partenaire. Si tu es totalement bisexuelle, fais-toi plaisir et amuse-toi !
  • Cependant, ne pas oublier que les hommes seuls sont comme toi eux aussi, libres de s’exprimer sans devoir contenter un·e partenaire à un moment de la soirée, ça peut être très fun.
  • Si tu reçois des avances, mais que tu n’es pas intéressée, il suffit de le dire.
  • Si la communication verbale est compliquée pour toi, l’absence significative de eye-contact suffit. Je préconise quand même un « non merci » afin de rester poli, courtois et éviter tout malentendu. La pratique du « Je peux  ? » est très répandue parmi les libertins. Parfois on se reconnaît entre nous en soirée « verticale » lorsque l’on abuse avec amusement de cette question.
  • Si tu rencontres une personne insistante, à la limite voir ayant franchi le non-respect du consentement, tu peux soit :
  • L’afficher en disant franchement que tu as DÉJÀ dit non. Cela peut sembler culotter mais après tout il l’a cherché, et puis —> 🦄 👑
  • Ou plus timidement chuchoté à une personne avec qui tu as commencé à créer un lien de complicité.

Les rares fois où j’ai vu ce genre de cas, l’entourage — aussi bien féminin et masculin — a très fortement réagi à l’encontre de la personne ne respectant pas le consentement. Elle a été demandée de quitter la soirée, et cela sans négociation.

Qu’en est-il des vieux pervers ?

Si vous allez en club, vous allez en croiser. À chacun et chacune de respecter à son tour la liberté des autres, temps que c’est dans le respect et la bienséance. À vous de jauger votre plaisir/déplaisir en fonction de vos différents critères.

Écouter Nos expériences de consentement sexy 😏

On papote avec Marguerite sur des sujets tabous, de l'éveil à la sexualité et on partage nos anecdotes en toute détente.

À chaque épisode, un nouveau regard.

Envie d'un coup de pouce ?

25 questions pour pimenter tes dates. 🔥

Télécharge ton guide de survie →
Tu seras aussi inscrite à ma communauté par courriel VIP pour du contenu exclusif et tous les nouveaux épisodes de mon podcast. Mais no stress, tu peux te désinscrire anytime. Tu peux lire ma politique de confidentialité ici.​
badge ecouter sur apple podcastbadge ecouter sur spotify
quelques suggestions
Le plaisir anal :
Conseils pour une éxpérience intime inoubliable
16/1/2024
Agir en pleine conscience
16/1/2024

Rejoins le Discord

Envie de rencontrer ton peuple ?

Déjà 300+ membres
sur la plateforme de discussion du Club Coco.
Je partage avec vous mes conseils pour vivre une intimité riche de sens et les coulisses de mon travail.

Entre dans la confidence ➸